Warning: array_shift() [function.array-shift]: The argument should be an array in /home/www/incamera/www/config/ecran_securite.php on line 225

Warning: file_get_contents(/proc/loadavg) [function.file-get-contents]: failed to open stream: Permission denied in /home/www/incamera/www/config/ecran_securite.php on line 226
Biographie - in camera

Jean Noël de Soye est né à Marseille en 1955. Il décide rapidement de se consacrer à la photographie.

Dès ses débuts, le voyage est une source d’inspiration. Voyage lointain quand ses commandes pour la presse l’emmènent en Amérique du Sud ou en Asie. Voyage à la rencontre d’une vision intérieure du monde, nourrie de son intérêt pour la poésie et la littérature.

En 1984, il commence à travailler sur les Gitans et le Flamenco en Andalousie, et rejoint l’agence Rapho. Ses reportages en couleur sont alors publiés par de nombreux magazines internationaux (Géo, L’Express, Le Monde, Le Sunday Times, Stern, Traveller, Vogue...)

En 1988, il réalise avec le photographe Franco Zecchin un livre sur le théâtre grec de Syracuse (Editions Artestudio). 
« Venise » (1992-1999) est son premier projet personnel en noir et blanc. Errance dans un labyrinthe mystérieux, insaisissable, souvenirs du cinéma italien, ce portrait intimiste de la ville, fait l’objet d’un grand nombre de parutions en Europe et d’expositions.

En 1999, les éditions Actes Sud/Motta publient « Kashir », un livre de commande sur le Cachemire.
En 2OOO, il rencontre Jémia et J.M.G. Le Clézio avec qui il parcourt l’Ouzbékistan. La lecture du « Chercheur d’or », titre phare de cet écrivain, lui inspire « Je me souviens de Véronique Angela Zettor », récit de voyage à la Réunion. 
« Venise », le livre, paraît aux éditions du Chêne, en 2001.

Les images de Jean Noël de Soye ont une qualité narrative où affleure l’émotion. Elles sont souvent accompagnées d’un texte d’écrivain : Michel del Castillo, Régis Jauffret, Donna Leon, Jorge Semprun, Anne Wiazemsky …

En 2008, il ouvre à Paris la galerie de photographie « in camera », et poursuit ses projets personnels, orientés vers l’édition, les expositions et la vente de tirages de collection. En quête d’ailleurs et d’authenticité, il nous transmet sa fascination pour des terres choisies : l’île de Madagascar en noir et blanc. De ce projet résulte un ouvrage “Ceux que j’ai rencontrés ne m’ont peut-être pas vu “ publié en 2014 aux éditions Filigranes.